Vous connaissez Phantomlord comme étant le streamer qui a eu des démêlés de justice avec le service de streaming de jeux vidéo Twitch. Cependant, vous n’avez pas les informations détaillées et complètes sur le parcours de ce dernier. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce gamer professionnel, vous tombez bien.

Qui est-il, quel est son parcours dans le domaine du streaming et quels sont les tenants et aboutissants de sa controverse avec CSGOShuffle ?

💎 Sponsor CSGORoll
💸 Fortune +1M €
⭐ Réseaux Twitter, Youtube
💁 Nom James VARGA
🎂 Anniversaire N/A
🌍 Origine États-Unis

Qui est Phantomlord ?

Né le 7 octobre 1988 aux Etats-Unis, ‟Phantoml0rd” a pour vrai nom James VARGA. Ce dernier est un influenceur, streamer américain et pro e-sport. Il est notamment connu pour streamer League of Legends et CS : GO sur sa chaîne Twitch.

Dans League of Legends, il a atteint la place numéro 1 en tant que joueur solo en 2011. Il crée l’équipe originale V8 Esports la même année.

Il possédait également CSGOShuffle, un site qui permettait aux joueurs de parier des skins d’armes Counter Strike. Il s’avère cependant que le site était avantagé pour le streamer et propriétaire du site.


Le Streamer Phantomlord et sa vie professionnelle

Le Streamer a fait beaucoup de chiffres dans l’e-Sport. Cependant, il s’est aventuré sur d’autres sites autant rentables.

Il commence sa carrière en tant que pro sur le jeu League of Legends, avant de passer sur CSGO. Il se créait une grande communauté de fan sur Twitch et décide de diffuser ses paris sur des sites de gambling csgo. Il incite ses viewers à jouer sur ces sites.

Néanmoins, en 2016, il est avéré que Phantomlord possède le site CSGOShuffle dont il fait la promotion et truque les résultats en son avantage.

La Controverse de Phantomlord avec CSGO Shuffle

En 2016, le journaliste Richard Lewis a sorti des échanges de mail entre Varga et le codeur CSGO Shuffle Duhau Joris. Il a déclaré à travers les journaux que Varga possédait réellement le site, un fait que ce dernier avait omis de mentionner sur twitch.

À la suite de ces révélations, le streamer perd la confiance de sa communauté et se fait bannir à vie par Twitch sans avertissement le 19 juillet 2016. Tout cela survenait alors que Phantomlord avait près de 1.4 millions d’abonnés et 88.5 millions de vues sur la plateforme de streaming dédiée aux jeux vidéo.

Dans la foulée, Twitch, qui est une filiale d’Amazon, l’accuse d’avoir violé à plusieurs reprises ses conditions d’utilisation et truqué des paris dans le passé en sa faveur.

James comprit plus tard que le vrai problème était le stream de jeux d’argent. En effet, le site de gambling CS:GO semblait violer également les directives de contenu.

Les déclarations de Twitch contre Phantomlord

À la suite de cela, Twitch a déposé une plainte peu de temps avant le début du procès. Cette plainte affirmait que Phantomlord « avait commencé à abuser des services de Twitch pour arnaquer d’autres utilisateurs de celle-ci, ainsi que sa propre communauté pour son seul intérêt financier ».

À ce moment-là, la plateforme de streaming entreprenait diverses répressions pour « assurer l’intégrité de ses règles et du contenu diffusé sur ses services ». Ainsi, la plainte soutenait aussi que Phantomlord « avait été prévenu et pénalisé, pour ce même motif, à de multiples occasions ».


Quelles fut les réactions de Phantomlord face aux accusations de Twitch ?

Le streamer contesta toutes les accusations formulées à son encontre. De plus, il révéla que c’était la firme qui l’avait elle-même recruté. Cette dernière lui avait fait une proposition de contrat qui, en fin de compte, fut résilié pour des raisons un peu obscures. Effectivement, le procès a souligné que James, en alimentant le site, était en fait un partenaire de la maison et ne se servait pas simplement de Twitch. Ce partenariat, basé sur un accord, a été automatiquement rompu quand le compte de PhantomLord fut interrompu.

Twitch a finalement banni Varga du site, une décision que ce dernier a qualifiée d’acte classique de ‟bouc émissaire”. Il était convaincu que les actions du service de streaming étaient motivées par des allégations non vérifiées mais rendues publiques uniquement pour pouvoir profiter de sa popularité.

Il a donc décidé de poursuivre Twitch à son tour pour le préjudice financier que le réseau lui avait causé. Il a ensuite fait appel en Février 2018 à San Francisco devant la Cour suprême californienne via Unikrn.

Pour tous les troubles causés, il demanda des dommages et intérêts pour perte de revenus d’une valeur de 35 millions de dollars. Il finira par être dédommagé à hauteur de 20 720,34$.


Réseaux Sociaux de Phantomlord


Phantomlord est-il sponsorisé

Phantomlord était sponsorisé par CSGOShuffle (qu’il possédait) et CSGOWild. Il n’est aujourd’hui affilié à aucun site de gambling. Si vous voulez jouer sur un site de gambling CSGO fiable (%?), vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Utilisez le code :
CSGODUDE
pour obtenir 3 caisses gratuitement (sans dépôt)
Note : 5,0
5.0
Utilisez le code :
CSGODUDE
pour obtenir 0.70$ gratuitement (sans dépôt)
Note : 4,5
4.5

Foire Aux Questions

Voici un ensemble de questions-réponses liées à l’affaire Phantomlord vs Twitch.

Twitch a-t-elle effectivement retiré sa plainte ?

Peu de temps après, en juillet 2020, Twitch a déposé de nouveaux documents priant la Cour Suprême de San Francisco en Californie de classer l’affaire. Ce, suivant le rapport de la déclaration du journaliste Richard Lewis. Cette requête fut rejetée par le juge entraînant ainsi un litige juridique entre les deux parties.

Comment s’est soldée la controverse avec CSGO Shuffle ?

James «Phantoml0rd» Varga a annoncé via son compte Twitter personnel la résolution de l’affaire où il a remporté la victoire contre la plateforme de streaming.

Phantomlord a-t-il été dédommagé ?

Twitch devra payer un total de 20.720,34 USD comme dédommagement au streamer Phantomlord qui, il faut le rappeler avait réclamé 35 millions de dollars. Néanmoins, ce fut une victoire pour James VARGA.

En conclusion, il faut retenir que Phantomlord est un streamer professionnel très connu dans le milieu de l’e-Sport et qui a su relever la tête malgré les différends qui l’ont opposé au géant Twitch.

avatar de l'auteur
Alex CEO
En tant qu'Alex, rédacteur chez CSGODude, je suis responsable de la rédaction des revues approfondies des sites de paris, de jackpot et d'ouverture de caisses liés aux skins CS:GO. Mon objectif est d'évaluer la qualité de ces plateformes afin de fournir à notre communauté des évaluations précises et des critiques détaillées, aidant ainsi les utilisateurs à faire des choix éclairés. Je partage également des codes promo qui permettent d'obtenir des bonus de bienvenue, cherchant à enrichir l'expérience des utilisateurs sur CSGODude.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gambling CSGO
CSGORoll
CSGORoll

3 caisses offertes (sans dépôt) en utilisant le code CSGODUDE

CSGOFast
CSGOFast

1 caisse (sans dépôt) en utilisant le code CSGODUDE

Clash.gg
Clash.gg

5% en + sur vos dépôts en utilisant le code CSGODUDECOM

Stake
Stake

200% jusqu'à 1000$ en passant par notre lien

Hellcase
Hellcase

0.70$ offerts (sans dépôt) en utilisant le code CSGODUDE

CSGO Dude
Copyright © 2023. Site non-officiel et indépendant de Valve Corporation. Counter Strike ® est une marque enregistrée de la société Valve Corporation.
fr_FRFrench